Parcs, City stade, Skatepark

Parc du château de Messimieux

Le parc du château de Messimieux est ouvert


du 1er avril au 31 octobre du lundi au vendredi de 7 h à 20 h et le week-end de 8 h à 20 h ;


du 1er novembre au 31 mars du lundi au vendredi de 7 h à 19 h et le week-end de 8 h à 19 h


En cas de grosses intempéries, par nécessité de service ou en raison de circonstances particulières la Mairie se réserve le droit de fermer temporairement le parc au public.

 

 

 

 Histoire du château de Messimieux

Le château de Messimieux est construit au XVIIème siècle à l’emplacement d’une maison forte appartenant à Hugonin de Laye. Il s’appuie sur 2 tours du castrum gallo-romain. A la fin du XVIIe siècle, il fut reconstruit et agrandi à sa taille actuelle.

Au cours du XIXe siècle, le propriétaire est Léon Jacquemaire, pharmacien caladois inventeur de la Blédine.

En 1911, il est remanié par son nouveau propriétaire, François-Gilbert Planche, conseiller général des Hautes-Alpes : il est surélevé d’un étage orné d’une corniche ; les 2 tours crénelées sont surmontées de 2 toitures avec œil-de-bœuf et 4 pans avec terrasse faitière bordée de balustrade métallique équipée de girouettes. Des balcons sont rajoutés au 1er étage. L’aménagement intérieur date principalement du début XXe siècle : escalier monumental, rampe en fer forgé, mosaïque sur le sol du hall, murs garnis de boiseries, lampes d’applique ouvragées, salon avec cheminée néo-classique et décor d’inspiration Louis XVI.

En 1935, la propriété est acquise par l’Office des Mutilés de guerre et transformée en maison de repos et de retraite pour les pensionnés de guerre et les anciens combattants: c’est le « foyer des Anciens combattants ». Il est inauguré en présence du député-maire de Lyon Edouard Herriot et du maire de Anse Jean Vacher.

En 2014, un rapprochement des deux EPHAD est envisagé suite à décision de l’ONAC de céder la gestion de l’ensemble de ses établissements à des Etablissements Publics Autonomes. Ce rapprochement est effectif en 2018. L’établissement est labellisé Bleuet de France en souvenir de ceux qui ont donné leur vie et combattu pour la liberté.

La ville décide d’aménager le Parc et de le mettre à disposition du public en 2021.

Article rédigé à partir du Préinventaire des Monuments et Richesses Artistiques , Département du Rhône, volume 14 : Anse, 1987.

City Skate

Il a été installé, route de Graves, pour usage de skateboard (planches à roulettes), roller (patins à roulettes) et trottinettes. Le skate est d’accès libre et gratuit, il n’est pas surveillé.

Les utilisateurs du skate park doivent être âgés d’au moins 8 ans.

Le city Skate est ouvert du lundi au vendredi 7 h à 20 h et le week-end de 8 h à 20 h.

Parc de la Roseraie Julien-Renoard

Dans une partie du parc se trouvent une multitude de rosiers et dans une autre un espace dédié aux jeunes enfants de 2 à 8 ans avec divers jeux (toboggans...).Ces jeux ont une maintenance trimestrielle effectuée par l'agent municipal de prévention de la sécurité et un bureau de contrôle les vérifie tous les 2 ans.
Durant la période estivale pour plus de commodités des toilettes sèches sont installées.


La roseraie Julien-Renoard est ouverte actuellement du lundi au vendredi de 7 h à 20 h et le week-end de 8 h à 20 h. En cas de grosses intempéries, par nécessité de service ou en raison de circonstances particulières la Mairie se réserve le droit de fermer temporairement le parc au public.

En 2003 le parc fût baptisé "Julien Renoard", du nom du créateur avant-gardiste du 1er rosier conditionné.Le rosier conditionné né en 1960 était emballé avec du polyéthylène et sur celui-ci était apposé une illustration en couleurs.Plusieurs roses ont été créées par l'entreprise ansoise Renoard dont en 1999 la rose "Mimie Mathy" du nom de la comédienne d'origine  lyonnaise.